O-9 - Loi sur l’organisation territoriale municipale

Texte complet
18. Le greffier ou secrétaire-trésorier de la municipalité transmet au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire une copie certifiée conforme de la résolution demandant le changement de nom avec l’avis de la Commission de toponymie ou le certificat du greffier ou du secrétaire-trésorier attestant le défaut de cette dernière de le faire connaître.
1988, c. 19, a. 18; 1999, c. 43, a. 13; 2003, c. 19, a. 250; 2005, c. 28, a. 196; 2009, c. 26, a. 109.
18. Le greffier ou secrétaire-trésorier de la municipalité transmet au ministre des Affaires municipales et des Régions une copie certifiée conforme de la résolution demandant le changement de nom avec l’avis de la Commission de toponymie ou le certificat du greffier ou du secrétaire-trésorier attestant le défaut de cette dernière de le faire connaître.
1988, c. 19, a. 18; 1999, c. 43, a. 13; 2003, c. 19, a. 250; 2005, c. 28, a. 196.
18. Le greffier ou secrétaire-trésorier de la municipalité transmet au ministre des Affaires municipales, du Sport et du Loisir une copie certifiée conforme de la résolution demandant le changement de nom avec l’avis de la Commission de toponymie ou le certificat du greffier ou du secrétaire-trésorier attestant le défaut de cette dernière de le faire connaître.
1988, c. 19, a. 18; 1999, c. 43, a. 13; 2003, c. 19, a. 250.
18. Le greffier ou secrétaire-trésorier de la municipalité transmet au ministre des Affaires municipales et de la Métropole une copie certifiée conforme de la résolution demandant le changement de nom avec l’avis de la Commission de toponymie ou le certificat du greffier ou du secrétaire-trésorier attestant le défaut de cette dernière de le faire connaître.
1988, c. 19, a. 18; 1999, c. 43, a. 13.
18. Le greffier ou secrétaire-trésorier de la municipalité transmet au ministre des Affaires municipales une copie certifiée conforme de la résolution demandant le changement de nom avec l’avis de la Commission de toponymie ou le certificat du greffier ou du secrétaire-trésorier attestant le défaut de cette dernière de le faire connaître.
1988, c. 19, a. 18.