I-13.3 - Loi sur l’instruction publique

Texte complet
288. Malgré toute disposition législative inconciliable, toute commission scolaire peut, avec l’autorisation du ministre et selon les conditions qu’il détermine, emprunter par tout mode reconnu par la loi.
Cependant le ministre peut, pour une période qui ne peut excéder un an et pour un montant qu’il fixe, autoriser généralement une commission scolaire à effectuer des emprunts.
À la demande du ministre, la commission scolaire doit, soit directement, soit par l’intermédiaire des institutions financières avec lesquelles elle fait affaires, lui fournir toute information concernant sa situation financière.
1988, c. 84, a. 288.