C-26, r. 172 - Règlement sur la formation continue obligatoire des membres de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec

Texte complet
4. L’inhalothérapeute peut choisir les activités qui répondent le mieux à ses besoins et qui ont un lien avec la pratique professionnelle de l’inhalothérapie.
L’inhalothérapeute doit choisir ses activités de formation continue parmi les suivantes, reconnues par l’ordre:
1°  cours de formation continue offerts par l’Ordre;
2°  cours collégiaux, universitaires ou d’institutions spécialisées;
3°  formation en réanimation cardiorespiratoire de base (SIR) pour professionnel de la santé ou en réanimation cardiorespiratoire avancée (SARC, SARP, PRN);
4°  colloques ou congrès;
5°  présentation dans le cadre de conférence ou séminaire (3 heures de formation pour chaque heure de présentation);
6°  rédaction d’articles scientifiques publiés (reconnaissance d’une heure par 1 000 mots, jusqu’à concurrence de 10 heures par période de référence);
7°  sessions de formation diverses, notamment des séminaires ou des discussions d’histoires de cas;
8°  participation à des projets de recherche;
9°  activité d’autoapprentissage, telle la lecture d’articles ou d’ouvrages spécialisés, jusqu’à concurrence de 5 heures par période de référence;
10°  supervision de stagiaire, jusqu’à concurrence de 2,5 heures par période de référence;
11°  participation à un groupe de discussion ou à un comité professionnel, jusqu’à concurrence de 2,5 heures par période de référence;
12°  remplir le questionnaire long d’autoévaluation des compétences élaboré par l’Ordre, jusqu’à concurrence de 2 heures par période de référence.
Décision 2004-02-19, a. 4; 2016-05-12-bDécision 2016-05-12, a. 3.
4. L’inhalothérapeute peut choisir les activités qui répondent le mieux à ses besoins et qui ont un lien avec la pratique professionnelle de l’inhalothérapie.
L’inhalothérapeute doit choisir ses activités de formation continue parmi les suivantes, reconnues par l’ordre:
1°  cours de formation continue offerts par l’Ordre;
2°  cours collégiaux, universitaires ou d’institutions spécialisées;
3°  formation en réanimation cardiorespiratoire (RCR) ou en réanimation cardiorespiratoire avancée (ACLS) selon les lignes directrices de la Fondation des maladies du coeur du Canada;
4°  colloques ou congrès;
5°  présentation dans le cadre de conférence ou séminaire (3 heures de formation pour chaque heure de présentation);
6°  rédaction d’articles scientifiques publiés (reconnaissance de 3 heures par article);
7°  sessions de formation diverses, notamment des séminaires ou des discussions d’histoires de cas;
8°  participation à des projets de recherche.
Décision 2004-02-19, a. 4.