C-26, r. 101.1 - Règlement sur les normes d’équivalence de diplôme et de la formation aux fins de la délivrance d’un permis de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec

Texte complet
ANNEXE II
(a. 4)
DOMAINES DES STAGES DE FORMATION PROFESSIONNELLE REQUIS
1. APPLICATION DES PRINCIPES DE NUTRITION À L’ALIMENTATION NORMALE ET THÉRAPEUTIQUE:
1° évaluation de l’apport nutritionnel en tenant compte de l’objectif visé (enquête, médication, pathologie ou autre);
2° évaluation de l’état nutritionnel;
3° counselling nutritionnel incluant la collecte, l’évaluation et l’interprétation des données ainsi que l’élaboration, l’exécution, le contrôle et le suivi du plan de soins nutritionnels;
4° identification des patients nécessitant un soutien nutritionnel (nutrition entérale et parentérale); élaboration, mise en place, contrôle et suivi du traitement nutritionnel;
5° tenue des dossiers diététiques et médicaux;
6° éducation et information en matière de nutrition.
2. APPLICATION DES PRINCIPES DE GESTION ET DE NUTRITION À DES SERVICES D’ALIMENTATION DES COLLECTIVITÉS:
1° élaboration, mise en application et évaluation de menus pour collectivités de divers types;
2° évaluation des besoins en ressources humaines et direction du personnel;
3° évaluation des besoins en ressources matérielles: aliments et fournitures, équipements et aménagement;
4° gestion des ressources financières incluant la préparation, l’analyse et le contrôle du budget;
5° gestion de l’approvisionnement, de la production et de la distribution des aliments et des repas;
6° élaboration, application et contrôle de programmes d’entretien, d’hygiène et de sécurité;
7° application des principes de gestion de la qualité à chaque composante des opérations;
8° planification stratégique des services d’alimentation.
3. APPLICATION DES PRINCIPES DE NUTRITION PUBLIQUE OU COMMUNAUTAIRE:
1° connaissance du fonctionnement, des politiques et de la structure du système de santé du Québec;
2° connaissance des ressources et des services accessibles au public;
3° définition des groupes de population et identification de leurs besoins particuliers en matière de santé et de nutrition;
4° planification, développement, implantation et évaluation d’interventions et de programmes axés vers la promotion de la santé et la prévention de la maladie;
5° choix et application d’approches et de stratégies à utiliser pour améliorer l’état de nutrition et la santé de la population;
6° implication dans des équipes interdisciplinaires.
Décision 2013-12-12, Ann. II.